User Tools

Site Tools


divers:manipulation_et_desinformation

Techniques de manipulation et désinformation

Ce résumé subjectif, déformé et partiellement censuré est inspiré de cet article de korben.

Techniques pour manipuler les forums sur internet

  • forum sliding (glissement de forum) : remonter des vieux topics pour faire passer en seconde page un post que l'on désire faire “disparaitre”.
  • consensus cracking : briser un consensus en fabriquant une fausse discussion (mais bien argumentée entre 2 forumeurs, dont l'un (l'opposant à notre thèse) avec des failles décrédibilisantes ; ceci pour donner l'illusion d'un débat penchant en notre faveur
  • topic dilution : diluer petit à petit l'orientation et la productivité d'un forum en l'alimentant de posts tendant aux commérages entre forumeurs
  • collecte d'information : lancer des threads ou des sondages visant à récupérer des infos sur les membres du forum
  • trolling énervé : poster un topic pour troller et repérer les personnes qui réagissent violemment. On peut se positionner dans une thèse subversive et recevoir du soutient ou des conseils (sur le forum ou par PV) de personnes qui vont ainsi se griller.
  • acquérir le contrôle : obtenir un poste de modérateur sur le forum pour, soit le contrôler et le surveiller, soit le pourrir de l'intérieur (en le rendant inintéressant, inaccessible, supprimer des utilisateurs, censurer discrètement certaines discussions, etc).
  • récupérer les IPs des forumeurs : poster un lien vers une page ou une vidéo non référencée et dont l'URL n'est communiquée que sur le forum ; comparer ensuite les timestamps des réponses avec les logs apache

Règles de la désinformation

  • ne pas ébruiter de chose tant qu'elle n'est pas découverte
  • s'indigner en trouvant un argument détournable vers le sacro-saint (“comment oses-tu ?”)
  • créer des commérages : dépeindre le problème sans preuve, sans charge, sans lieu pour le faire passer pour une rumeure sans fondement auquel personne n'accordera de crédit
  • utiliser un argument éventail : se focaliser sur l'argument le plus faible de votre adversaire et le faire grossir pour qu'il prenne toute la place et cache le fond du problème
  • discréditer votre adversaire (“attaquer le messager”) en lui donnant un sobriquet (non calomnieux) et en le rendant “intouchable” (au sens indien du terme)
  • frapper et courez : l'idée est d'attaquer fort et éloquemment qq'un, puis ne pas tenir compte de sa réponse et la laisser se noyer dans les nouvelles réactions. Avec un peu de chance et une belle faconde, les lecteurs qui tomberont sur votre intervention feront un “like” compulsif (sans lire le contre-argumentaire) qui la fera passer en tête de topic (cf “Yahoo! Question.réponses”)
  • motifs d'interrogation : amplifier chaque fait qui peut laisser penser que l'adversaire aurait parti pris.
  • invoquer l'autorité : prétendre faire parti de l'autorité et des sachants, en utilisant du jargon technique ou des grands mots
  • jouer à l'abruti : refuser de répondre sur le sujet en prétextant que cela n'a pas de sens, d'intérêt, est illogique ou pas prouvé ; demander des preuves impossibles
  • couper l'herbe sous le pied : faire en sorte qu'un argument épouvantail soit discuter en début de débat, et rattacher le fond du problème à celui-ci en arguant qu'on en a déjà parlé et que c'est du réchauffé
  • confesser un problème mineur (une erreur innocente) et passer pour une personne honnête, qui a fait son mea culpa.
  • les énigmes n'ont pas de solution : arguer que l'affaire est touffue et trop difficile à résoudre, vu l'ampleur des personnes impliquées, du nombre d'événements, etc
  • demander des solutions complètes : “c'est bien beau de critiquer, mais que proposez-vous pour régler le pb dans son intégralité ?”
  • faire correspondre les faits à des conclusions alternatives
  • faire disparaitre les preuves et les témoins
  • changer de sujet
  • provoquer une charge émotionnelle chez vos adversaires en les contrariant ; cela les fait passer pour des impulsifs sans sagesse (émotion et sagesse s'opposent implicitement)
  • utiliser de fausses preuves et arguments pour contrer la thèse adverse
  • monopoliser le temps de parole ; faire en sorte que quand l'adversaire parle, ce soit pour se défendre de vos attaques et non pour étayer son propos sur le sujet

(toute ressemblance avec le terrain politique français ne serait que pure coïncidence)

divers/manipulation_et_desinformation.txt · Last modified: 2013/10/14 22:44 (external edit)