Outils pour utilisateurs

Outils du site


informatique:hardware:tplink_wdr3600

TP-Link WDR3600

Le TP-Link TL-WDR3600 est un des routeurs Wi-Fi gigabit compatible OpenWRT les plus utilisés. Je vais décrire dans cet article l'utilisation que j'en fais pour augmenter débrider le débit de ma connexion fibre Free, en remplaçant ma Freebox Crystal.

Présentation du routeur

Selon la révision du routeur, les diodes peuvent être bleues ou vertes.

Qualités et défauts

+ rapport qualité/prix : on le trouve actuellement (2015) pour une 50aine d'euros livré
+ compatible OpenWRT
- ne gère pas le 802.11ac, dernier standard du Wi-Fi
- débit en routage décevant (voir plus bas) ; mais je n'ai aucune valeurs de comparaison avec d'autres routeurs grand public

Caractéristiques techniques

4 ports LAN 10/100/1000 Mbps
1 port WAN 10/100/1000 Mbps
2 ports USB 2.0 (chip GL850G)
2 antennes Wi-Fi double bande amovibles (RP-SMA)
   vitesse : N600 = dual-band simultané jusqu'à 2x 300Mbps
   puissance de transmisssion : <20dBm

Processeur : Atheros AR9344 @ 560 MHz
2x chips Wi-Fi :
   Atheros AR9582 5GHz 802.11an
   Atheros AR9340 2.4GHz 802.11bgn

Switch : AR8327
Mémoire : 128 MB de RAM, 8 MB de Flash

Bouton WPS/Reset
Interrupteur marche/arrêt : WiFi et alimentation
Alimentation : externe (transformateur) de 12V CC / 1,5 A
Consommation : 4.1 à 4.6 W
Dimensions (LxPxH) : 243 x 160.6 x 32.5mm
Poids : 930g

Liens utiles

Problématique

Heureux bénéficiaire de la fibre Free depuis quelques temps, mais malheureux possesseur de la freebox Crystal (qui est une v5 travestie/relookée). Cette freebox historique a été conçue à l'époque de l'ADSL, et apparemment dimensionnée pour les débits max de l'ADSL2 de l'époque, à savoir une vingtaine de Mégabits. J'ai fait le test : j'atteins le même débit max de 20 Mbps symétrique (en upload et en download) sur speedtest et degrouptest.

Voici la topologie initiale :

prise murale  <---> convertisseur <---> freebox      <---> PCs LAN
arrivée fibre          optique          mode routeur

Installation d'OpenWRT

Après quelques recherches, il semble avéré que c'est le maximum à tirer de la freebox Crystal en mode routeur. Mais quand on désactive cette fonction (on passe donc en mode bridge), on peut monter à une 40 Mbps symétrique. Pour cela il faut un routeur branché derrière la freebox pour assurer à la fois le routage mais aussi le point d'accès Wi-Fi. Physiquement ça donne ce branchement :

prise murale  <---> convertisseur <---> freebox     <---> routeur / <---> PCs LAN
arrivée fibre          optique          mode bridge       Wi-Fi

C'est donc là qu'entre en jeu le TP-Link WDR3600, dont le firmware a été remplacé par OpenWRT Barrier Breaker 14.07 en suivant cette simple procédure (décrite ici sur le site d'OpenWRT) :

On notera qu'ici, le routeur change d'adressage ; il faudra bien modifier l'IP de votre PC en 192.168.1.2 (par exemple) pour pouvoir vous connecter au WDR3600 qui n'est plus dans le même réseau !

  • aller dans System/Administration et changer le mot de passe

Remplacer la freebox

Cependant dans mon cas j'ai constaté des pertes de paquets importantes (avec des pics à 20%) en passant la freebox en mode bridge. Malgré le reboot de tous les maillons de la chaîne (convertisseur, freebox, routeur, PC !) rien n'y fait ; j'ai donc décidé de bypasser la freebox et brancher directement le WDR3600 sur le convertisseur. Physiquement ça donne ceci :

prise murale  <---> convertisseur <---> routeur Wi-FI / <---> PCs LAN
arrivée fibre          optique           (WDR3600)

Ça ne marche pas directement : en effet free utilise 2 vlans :

  • le vlan 836 pour où transite l'Internet
  • le vlan 835 pour les services (la télé, le téléphone et dieu sait quoi d'autre)

Donc pour récupérer l'Internet il faut configurer le port WAN du routeur (“port1” dans la conf) avec le vlan 836 en trunk (taggué), créer une sous-interface eth0.836 (niveau 3) et la configurer en DHCP client pour recevoir l'IP publique de la connexion directement de Free.

Là c'est déjà plus sympa car d'après mes tests :

  • sur speetest et degrouptest j'atteins des débits plus ou moins symétriques d'au moins 130 Mbps (avec des pointes à 180 Mbps)
  • j'ai réalisé des tests de débit maximum de routage sur le WDR3600 (2 vlans locaux routés, un PC dans chaque vlan, et un iperf TCP lancé avec les options par défaut) : j'obtiens 200 Mbps max (qui devrait être la limite matérielle en routing du WDR3600). C'est à la fois décevant (puisque c'est un routeur/switch gigabit), prévisible (comme tous les routeurs grand public pas trop chers, le débit annoncé n'est atteint qu'en switching c'est-à-dire sur le même réseau), et quand même suffisant pour une connexion Internet pas trop dégueu.

C'est bien beau mais on n'a plus ni téléphone ni télé.

Récupérer le téléphone

Puisqu'on a dit que la téléphonie transitait par le vlan 835, il faut donc acheminer ce vlan vers la Freebox. On va donc transformer notre WDR3600 en pur switch pour le vlan 835 :

  • créer le vlan 835 ; l'ajouter taggué sur port WAN de notre WDR3600 (en plus du 836)
  • diffuser également ce vlan taggué sur un des ports LAN du WDR3600 (port2 à port5), sur lequel on branchera le port 9 de la Freebox
  • on reboot la freebox et là : on obtient le rectangle statique ! Oui mais si on décroche le téléphone, y'a bien une tonalité !

Récupérer la télé

Théoriquement (puisque je ne l'ai pas testé) il faut juste brancher le boitier TV sur un des port LAN de la freebox !

Infos diverses

# Interfaces :
- eth0.1 (LAN) type=bridge
- "boree" (802.11gn) bridgé sur vlan1
- "zephyr" (802.11an) bridgé sur vlan1
- eth0.2 (WAN) dhcp

Correspondance numérotation des ports switch0 (crédit image : wiki.openwrt.org) :

- par défaut / out-of-the-box (vlans ootb)
- après la bidouille décrite dans cet article (vlans fbx)
(t=vlan taggué, sinon vlan natif)
port_sw port_p  [vlans ootb]  [vlans fbx]
port0   /       1t,2t         1t,2t,835t,836t
port1   WAN     2             835t,836t
port2   LAN 1   1             835t (port relié à la freebox)
port3   LAN 2   1             1
port4   LAN 3   1             1
port5   LAN 4   1             1
port6   WAN     2             835t,836t
  • le port1 et le port6 correspondent au port WAN (cf schéma) donc il faut les configurer symétriquement
  • chaque vlan doit être diffusé taggué sur le port0 (vers la CPU).
  • (rappel) pour relier 2 vlans entre eux il faut les router, donc penser à créer une interface de routage sur chacun d'eux (noter que le routage possède des débits beaucoup plus faibles que la commutation sur ce type de matériel embarqué).
informatique/hardware/tplink_wdr3600.txt · Dernière modification: 2018/01/03 17:28 par pteu